Tout simplement !

Tout est en Jésus-Christ
Oh ! Regarde à la croix
Une grâce infinie
Te réserve le Roi

Sa vie il l’a donnée
Immense amour pour toi
Malgré tous tes péchés
Place en lui ta foi
Laisse-le t’entourer
Encore plus chaque fois
Merveilleuse bonté
Enlève ton effroi
Nouvelle destinée
Tout simplement, crois !

Lecture : Psaume 116 v 5/6 :

« L’Éternel est miséricordieux et juste, notre Dieu est plein de compassion ; l’Éternel garde les simples ; j’étais malheureux, et il m’a sauvé. »

Tout simplement ! C’est le titre de ce poème. C’est le message de l’Évangile à accueillir de cette manière. Jésus-Christ s’est servi des enfants comme exemples à imiter : « Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. » Puis il poursuit, pour confirmer que c’est l’attitude à adopter pour recevoir la grâce de Dieu : « Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point » (Marc 10 v 14/45).
Puis pour confirmer ses paroles, le verset suivant nous dit, qu’il prit ces enfants dans ses bras et qu’il les bénit en leur imposant les mains. C’est ainsi que le Seigneur bénira tous ceux et celles qui « Tout simplement » s’approcheront de lui, en recevant sa Parole.
Notre logique humaine est en désaccord avec les réalités de la Parole de Dieu ; elle ne peut accepter ce qui est le naturel divin : Le miracle, l’impossible qui pour Dieu est possible, se heurtent à nos raisonnements tellement ancrés dans les réalités de la vie terrestre.
Un homme se tenant devant Jésus lui fit cette demande concernant son fils tenu par les puissances de l’adversaire : « Mais, si tu peux quelque chose, viens à notre secours, aie compassion de nous. » La réaction de Jésus ne se fera pas attendre, et celle-ci nous concerne également : « Si tu peux !...Tout est possible à celui qui croit » (Marc 9 v 22/23).
La réponse de cet homme sera immédiate mettant sa foi en action pour libérer la puissance libératrice de Jésus : « Aussitôt le père de l’enfant s’écria : Je crois ! Viens au secours de mon incrédulité ! » (v 24).
Donnons suite à l’appel du Seigneur, en recevant ses promesses « tout simplement ! » et nous le verrons agir.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message