Je cherche le chemin,
Pour suivre ma route
Tout semble incertain
J’y ai croisé le doute.

Je cherche le chemin,
La bonne direction
Pour ce jour et demain
Trop d’interrogations !

Je cherche le chemin,
Vers quelle destination ?
Je suis un pèlerin
Ah ! Donnez-moi raison !

Hélas ! Que de chemins
D’innombrables sentiers !
Mais ou est donc le mien ?
Je voudrais le trouver !

Montrez-moi le chemin,
Éclairez ma route !
Pour que je sois certain,
Et repousse le doute.

J’ai trouvé le chemin,
Pour suivre ma route !
La Parole du divin
A dissipé mes doutes.

Jésus est le chemin
Avec moi sur ma route
Aujourd’hui et demain
Rien que je redoute.

Lecture : Jean 14 v 5 et 6 :

Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ;
Comment pouvons-nous en savoir le chemin ?
Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie.

Le chemin illustre fort bien la vie de tout individu. Un long cheminement, parfois rocailleux, blessant, où les incertitudes viennent nous arrêter. Trop de directions, qui se présentent à nous créant le trouble. Que d’impasses, de labyrinthes, qui nous font revenir aux mêmes questionnements : La vie, c’est quoi, c’est qui, et comment connaître la paix de l’âme ? Toutes ces interrogations, jaillissent du cœur de l’homme, mais combien reçoivent la réponse ? Des réponses ne suffisent pas, car le monde les donne, mais ne sauraient satisfaire notre quête de vérité.
Comme Thomas, je me suis posé beaucoup de questions, emprunté de nombreux chemins, qui me semblaient sûrs et tellement séduisants ! Mais ils m’ont toujours conduit vers l’insatisfaction. J’ai couru sur le chemin de la jeunesse à perdre haleine ! J’ai gravi fièrement, celui de l’ambition ! Mais aucun ne m’ont apporté des réponses à mon âme assoiffée ; jusqu’au jour où Jésus fit route avec moi comme pour ces deux hommes : « Jésus s’approcha, et fit route avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître » (Luc 24/15-16). Cette rencontre m’a ouvert les yeux et m’a donné de réaliser qu’il est vraiment celui qui nous conduit sur le chemin, car il est : « le chemin, la vérité et la vie ».
Maintenant je marche le pas assuré, et chaque fois que le chemin est difficile, ou que je ne sais pas la direction à suivre, il y a dans mon cœur cette parole de l’Esprit : « Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y ! » (Ésaïe 30/21).

1 commentaire

  • Yoane Jean

    27 février 2021

    Ce poème me réconforte et me rassure, jésus étant celui qui dirige ma vie, je sais que je suis dans la bonne voie, merci Pasteur Yves prigent, et étant slameur, vous êtes une source d’inspiration pour moi, que Dieu vous bénisse abondamment, et je declamerai vos poèmes devant tous, avec votre nom signature pour la gloire du seigneur

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message