Elle nous vient du ciel !

La voix de Dieu retentit
Soulevant les grandes eaux
De sa Parole, il dit :
Taisez-vous vagues et flots !

Elle est majestueuse
Impérieuse et puissante !
S’avance victorieuse
De sa force imposante.

La voix de Dieu peut briser
Tous les cèdres du Liban
Rien ne peut lui résister
C’est comme le souffle du vent.

C’est une flamme de feu
Qui consume et dévore
Elle nous arrive des cieux
Nous relève de la mort.

Ta voix Seigneur, fait trembler
L’aridité du désert
Qui ne peut que s’effacer
Face au Dieu de l’univers.

Elle enfante les biches
Et dépouille les forêts
Devant elle, nul ne triche
Car tout ce qu’elle dit est vrai !

Merci pour ta Parole
Ô ! Merci pour tout Seigneur !
Tu me parles, me consoles
Je te rends gloire et honneur !

Lecture : Psaume 29 v 4 :

La voix de l’Éternel est puissante, la voix de l’Éternel est majestueuse.

C’est le Psaume 29 qui, en quelques versets met en relief « La voix de l’Éternel ». On y trouve un condensé de sa force et de sa puissance. C’est la voix absolue, l’unique, contre laquelle les autres voix ne peuvent résister ni contrer, car elle est la voix de la vérité.
Nous l’entendons s’imposer dans le livre de la Genèse lors de la création : « Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut » (Genèse 1 v 3). Il en sera ainsi concernant le temps de la création ; Dieu dira et la chose s’accomplira !
Cette voix venant du ciel a révélé à tous que Jésus était bien l’envoyé du ciel : « Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection » (Matthieu 3 v 17). Pierre Jacques et Jean l’entendront quand ils seront avec Jésus sur la montagne : « Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le ! » (Matthieu 17 v 5).
Désormais il nous pouvons par Jésus-Christ entendre cette voix venant du ciel ; c’est une voix rassurante, apaisante, mais exigeante, car elle ne peut supporter l’hypocrisie ni le mensonge.
Quelle différence avec la voix de l’homme, qui veut elle aussi s’imposer et nous avons sous nos yeux les résultats de la parole humaine : Contradictions, oppositions entre les hommes, d’où résultent tant de conflits, de disputes et de guerres ! Une voix prétentieuse et ambitieuse, mais qui ne peut honorer ses propos, ou que partiellement, car elle ne possède pas le pouvoir de celle de Dieu.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message