Des mots à assembler

Sa paix, Jésus la donne
Nous la donne à jamais
À jamais il pardonne
Il pardonne, je le sais.

Je le sais, le fredonne
Le fredonne car c’est vrai
C’est vrai, sa grâce est bonne
Bonne et son amour parfait.

Parfait ! Et ça t’étonne !
T’étonne car tu voudrais
Voudrais qu’en toi résonne
Résonne le mot bienfait.

Bienfait ! Alors que tonne !
Tonne ce qui est mauvais
Mauvais ! Jésus détrône
Détrône tous tes méfaits.

Tes méfaits car il trône
Oui ! Il trône désormais
Désormais tu rayonnes
Tu rayonnes par sa paix.

Sa paix il te la donne
Te la donne sans délai
Sans délai car personne
Personne ne s’opposerait.

À ce que Dieu ordonne
Ordonne ! Laisse les mais !
Les mais, puisqu’il te donne
Il te donne ses bienfaits.

Lecture : Colossiens 2 v 10 :

« Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. »

La vie n’est-elle pas comme un puzzle, où durant toutes nos années nous cherchons à trouver les pièces qui s’emboîteront les unes aux autres, afin de donner un vrai sens à notre existence. Que de pièces manquantes ! Pourtant nous pensons les avoir trouvées, mais nous réalisons trop souvent que nous n’y arrivons pas ! Il en manque toujours une, puis une autre !
Lorsque Dieu se révèle à notre vie, il met à notre disposition son puzzle. Il est complet, toutes les pièces peuvent trouver leur emplacement, à condition de suivre la logique divine en plaçant chaque élément dans un ordre bien précis.
Dans le puzzle, il faut avant tout trouver les éléments formant les angles et les contours, et ensuite nous devons placer les autres éléments.
Si nous voulons reconstituer celui de notre vie, il faut d’abord placer Dieu et sa Parole, sinon les autres pièces ne trouveront jamais leur place. C’est bien ce que Jésus-Christ a dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6 v 33).
Dieu a placé en Jésus son Fils, l’élément fondateur, autour duquel tous les autres éléments viendront se fixer. C’est son sacrifice sur la croix du calvaire. Cet élément il n’y avait que lui pour le placer ; mais d’autres sont entre nos mains et ne les cherchons pas ailleurs ! C’est la foi, la repentance et l’obéissance.
Ainsi le puzzle de votre vie sera comme un tableau reconstitué, où la paix et la joie seront lisibles.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message