Couleurs d’automne !

L’automne par ses couleurs, nous fascine toujours
Avec tant de nuances, qui changent chaque jour
Bonheur de l’artiste, le peignant en tableau
La plume poétique, le décrit par ses mots.

L’automne de la vie ! Avec ses couleurs d’or
Attire le regard, comme un joli décor
Que le temps a laissé, colorié par l’âge
Nous léguant son cahier, ses belles images.

L’automne de ta vie, t’appelle à témoigner
De ce que Dieu a fait, jamais ne t’a laissé
Même si tu as perdu, ta force et ta vigueur
À toi de raconter, l’amour de ton Seigneur.

L’automne de la vie ! N’est pas morte saison
Un temps pour partager, un temps de réflexion
Des conseils à donner, des cœurs à écouter
Un temps de patience, un temps pour remercier.

Lecture : Psaume 37 v 25 :

J’ai été jeune, j’ai vieilli ; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. Toujours il est compatissant, et il prête ; et sa postérité est bénie.

David rend ce témoignage à l’automne de sa vie, et ses paroles nous ont souvent encouragé à poursuivre la route, même quand celle-ci était jonchée d’obstacles. Et David en savait quelque chose dans ce domaine ! Son parcours que nous pouvons suivre dans la Bible, le montre bien. Mais quel beau témoignage il a pu ainsi rendre à tellement de personnes ! Salomon son fils, qui le succéda sur le trône, avait gardé en lui, tant de souvenirs, de paroles entendues par son père ; mais aussi et surtout, il avait retenu l’exemple dans son comportement lors des situations particulières ; qu’il pouvait maintenant lui aussi, avec quiétude commencer sa vie de monarque, rassuré par ce que son père avait vécu avec son Dieu.
Abraham, bien avant lui, a laissé à son fils Isaac le témoignage de sa foi en un Dieu qui peut tout. Ne va-t-il pas l’imiter quand nous le retrouvons sur les traces de son père ? : « Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père,…et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés » (Genèse 26 v 18). Les mêmes gestes ! La même détermination que son père !
Quelle responsabilité que la nôtre, que de transmettre à nos enfants, et à la nouvelle génération, cette détermination à marcher par la foi.
À son tour Jacob sera influencé par son père, son grand père, et il marchera aussi déterminé ! Nous le retrouvons à la fin de sa vie, à bénir sa postérité (Genèse 49).

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message